En ce moment
 

Hugo Lloris prend "du plaisir à évoluer avec" Toby Alderweireld et Jan Vertonghen: "C'est une paire très complète" (vidéo)

C'est le couronnement du football anglais! Tottenham et Liverpool s'affrontent pour une finale de Ligue des champions "so british" samedi à Madrid (21h00). Avant cette grande finale, notre journaliste Emiliano Bonfigli est allé à la rencontre des joueurs francophones qui s'affronteront ce samedi. Il a notamment recueilli les impressions d'avant-match de Hugo Lloris, le capitaine des Spurs.

"Tout reste à faire. Il reste la dernière marche, c'est la plus importante. Mais on a fait tout ce qu'il fallait pour être prêt. L'équipe sera prête pour jouer cette finale. On a mis toutes les chances de notre côté pour la gagner car une finale, ça se joue pour la gagner", a dit le Français. "Les deux équipes se connaissent bien même si le contexte est différent de la Premier League. Mais Liverpool a l'expérience de la saison dernière. Ce sera un match entre deux grands clubs avec certainement le plus beau trophée au milieu. Il faudra être prêt à tout pour gagner".

Le gardien de but évolue avec deux Diables Rouges devant lui: Toby Alderweireld et Jan Vertonghen. "On n'a pas besoin de beaucoup de communication. Cela fait de très longues années que l'on évolue ensemble. Ce sont des joueurs de très haut niveau, que ce soit en sélection ou en club. Je prends du plaisir à évoluer avec eux. Ils ont des qualités différentes mais c'est une paire très complète. On aura également notre mot à dire dans cette finale au niveau défensif".

Et remporter la C1 pour ce club qu'il représente depuis 7 ans maintenant? "On a cru au projet. Chaque année, le club est monté de niveau. On a réduit le trou avec les autres clubs anglais mais aussi sur la scène européenne. On est sur la bonne voie. Nous possédons des infrastructures incroyables de très, très haut niveau, ce qui nous permet de travailler dans les meilleures conditions. On est venu ici pour marquer l'histoire de notre club également. Pour Jan et moi, il a fallu 7 ans pour pouvoir jouer une finale de C1 et c'est une belle récompense pour tous les efforts fournis ces années-là mais, encore une fois, la plus belle récompense sera la victoire finale".

Vos commentaires