En ce moment
 

Percuté en voiture par Zinédine Zidane, Ignacio raconte sa mésaventure: "Les gens n’allaient pas me croire" (photos)

Percuté en voiture par Zinédine Zidane, Ignacio raconte sa mésaventure:
©Twitter/vozdeportes

Zinédine Zidane avait été victime d'un accident de la route samedi alors que l'entraîneur français se rendait au centre d'entrainement du Real Madrid. Le coach d'Eden Hazard et de Thibaut Courtois a eu un léger accrochage avec une autre voiture aux abords d'un rond-point, rapportaient plusieurs médias espagnols dont AS.

Une mésaventure qui s'est finalement bien terminée. Dans la presse espagnole, Ignacio Fernandez, un habitant de Madrid, qui a été percuté en voiture par le coach français, a raconté sa mésaventure. 

"Dès que je l’ai vu, je l’ai reconnu", a-t-il confié au quotidien espagnol La Voz de Galicia. "Je lui ai dit que j’aurais préféré le rencontrer dans d’autres circonstances mais cette situation n’était pas mal non plus".

Pour ne pas faire perdre trop de temps au champion du monde français et éviter que les médias arrivent sur place, Ignacio a accepté de régler les papiers d’assurance par téléphone.

Les gens n’allaient pas me croire

Ce gérant d’un magasin de meuble a malgré tout tenu à garder un petit souvenir de ce moment particulier en demandant un selfie avec "Zizou". "Parce que sinon, les gens n’allaient pas me croire quand je leur dirai que j’ai été percuté par Zidane", explique-t-il. "Il a très gentiment dit oui. Il a enlevé son bonnet et nous avons pris la photo."

Ignacio a ensuite eu un représentant de Zinédine Zidane au bout du fil pour clore l'affaire. "Il m’a dit que Zidane était très reconnaissant. Ce jour-là, il était pressé parce qu’il allait à l’entraînement et il m’a remercié de ne pas l’avoir retenu en lui demandant des autographes ou des billets pour un match", a-t-il conclu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires