En ce moment
 

Deux matchs avant l'enfer: le capitaine de l'Atalanta CONVAINCU d'avoir propagé le coronavirus à Bergame

Deux matchs avant l'enfer: le capitaine de l'Atalanta CONVAINCU d'avoir propagé le coronavirus à Bergame

Le capitaine de l'Atalanta Bergame Alejandro Gomes est revenu avec inquiétude sur les deux victoires en Ligue des Champions face à Valence. Il craint que ces matches ont contribué fortement à la propagation du coronavirus dans une Italie fortement touchée.

"C'était terrible de jouer ces matchs", a déclaré l'attaquant lundi au média argentin Ole. Il rappelle que 45.000 supporters de l'Atalanta étaient présents le 19 février au stade Giuseppe Meazza pour suivre la victoire de leur équipe 4-1 face à Valence en huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions.

Au match retour, joué à huis clos, une victoire 3-4 a permis au club de se qualifier pour les quarts de finale de la C1 pour sa première participation. "Je pense que la situation actuelle à Bergame, une des zones les plus touchées en Italie, pourrait dépendre du fait d'avoir un des meilleurs hôpitaux de la Lombardie, avec de nombreux patients traités ici. Mais aussi de notre match joué contre Valence".

Gomez a également ajouté que lui et ses équipiers étaient inquiets d'une éventuelle contamination après qu'un tiers de l'équipe de Valence a été testé positif. Le club de Timothy Castagne semble désormais avoir dépassé la période moyenne de deux semaines en quarantaine.

Arrivé à Bergame en 2014, Gomez, 32 ans, a ajouté qu'il était en contact avec ses compatriotes Paulo Dybala (Juventus) et German Pezzella (Fiorentina), deux des quinze joueurs de Serie A positifs au coronavirus, et qu'ils sont tous les deux en bonne santé. Avec tous les événements sportifs annulés, l'Italie est entrée dans sa troisième semaine de confinement. "C'est une période difficile pour penser au football. Actuellement, c'est la dernière chose qui m'intéresse."

Vos commentaires