En ce moment
 

Qui est Dejan Veljkovic, l'autre agent de joueurs visé par l'enquête dans le football en Belgique et en Europe?

Qui est Dejan Veljkovic, l'autre agent de joueurs visé par l'enquête dans le foot en Belgique et en Europe?

Une vaste enquête sur des faits présumés d'organisation criminelle, blanchiment d'argent et corruption privée dans le cadre de la division 1A de football a conduit mercredi à la réalisation de 57 perquisitions, dont 44 en Belgique, notamment dans une dizaine de clubs de l'élite, et à l'interpellation de plusieurs figures importantes du football belge.

Dejan Veljkovic, agent de joueurs influent mais moins connu parmi les francophones de Belgique que le plus flamboyant Mogi Bayat, semble lui aussi se trouver au centre de l'attention des enquêteurs qui ont chamboulé mercredi matin le petit monde du football belge à coups de perquisitions et d'auditions.

Réputé parmi les connaisseurs pour son travail discret, le Serbe de 48 ans est souvent lié au club de Lokeren et au "Kavé" malinois, où il est très actif. Son influence et ses transferts touchent cependant un cercle bien plus large, Dejan Veljkovic ayant placé joueurs et entraineurs dans à peu près tous les clubs belges de première division.

Après une carrière modeste en tant que joueur, entre autres au sein de l'Eendracht Alost en D2, l'homme s'est fait sa place dans le monde des agents.


Il avait ses entrées à Anderlecht et au Standard

Il a rapidement étendu son réseau et mené à bien quelques transferts lucratifs, essentiellement dans un premier temps pour Lokeren et Malines. C'est lui qui a amené au club de Flandre orientale le Serbe Ivan Vukomanovic et Ivan Leko. Dans l'autre sens, il a permis à Lokeren de renflouer ses caisses en se séparant d'Aristide Bancé (1,5 million d'euros, transféré vers le Metalurg Donetsk) et de Moussa Maazou (parti pour le CSKA Moscou).

Côté malinois, on retrouve la patte de Dejan Veljkovic derrière les transferts d'Ivan Obradovic et Milos Kosanovic, qui ont permis au Kavé de faire de belles plus-values au moment de les revendre à Anderlecht et au Standard.

C'est lui aussi qui a permis aux Mauves d'attirer en 2011 Milan Jovanovic et Dieumerci Mbokani, deux arrivées rapidement suivies d'un titre du Sporting. Il n'est pas étranger non plus aux transferts sortants de Mbark Boussoufa (Anji) et Jonathan Legear (Terek Grozny), entre autres, depuis le club de la capitale.

Vos commentaires