En ce moment
 

Les joueurs du Standard agacés par les sifflets de Sclessin lors du match face au Cercle

Les joueurs du Standard agacés par les sifflets de Sclessin lors du match face au Cercle
©Belga

Les joueurs du Standard ont été copieusement sifflés par leur public dimanche soir avant d'arracher la victoire dans les arrêts de jeu face au Cercle (2-1). Les hommes de Michel Preud'homme ont décidé de boycotter le tour d'honneur habituel de fin de rencontre.

L'égalisation du Cercle de Bruges à la 75ème minute a terriblement énervé les supporters du Standard. Sclessin a commencé à siffler ses propres joueurs alors qu'il restait encore 15 minutes à jouer au chrono. Ce sont les éléments offensifs qui étaient particulièrement visés. Le public leur reprochait leur manque d'efficacité. Selon eux, Le match aurait dû être plié à la mi-temps.

Finalement, le Standard a réussi à décrocher la victoire malgré le manque de soutien de son public. Et ironie du sort, c'est le joueur le plus sifflé, Felipe Avenatti, qui a fait trembler les filets du Cercle. A la fin du match, les Liégeois ont décidé en signe de protestation de ne pas réaliser le traditionnel tour d'honneur. Arnaud Bodart, le gardien du Standard, ne comprenait pas la réaction des supporters des Rouches. "Le public a le droit d'être mécontent. Mais nous siffler, je ne trouve pas ça bien. Nous avons décidé de ne pas faire le tour d'honneur pour faire comprendre aux fans que nous n'étions pas d'accord." Michel Preud'homme en voulait quant à lui aux...consultants. "Peut-être que ce sont les ânes qui analysent notre jeu qui influencent le public..." 

Avec cette victoire, le Standard reprend la deuxième place du classement devant la Gantoise et Charleroi. Les Rouches comptent toujours six points de retard sur le Club de Bruges.

Vos commentaires