L'Union belge, condamnée pour le transfert de joueurs mineurs, doit encore 203.000 euros à la FIFA

L'Union belge, condamnée pour le transfert de joueurs mineurs, doit encore 203.000 euros à la FIFA
 

La Fédération belge de football (RBFA) doit encore payer une amende de 230.000 francs suisses (203.000 euros) à la Fédération mondiale, la FIFA, pour des infractions en ce qui concerne les transferts de joueurs mineurs (U18) effectués par Anderlecht. La RBFA avait été en appel l'été dernier, mais a été débouté. C'est ce qu'a confirmé le porte-parole Pierre Cornez vendredi à Belga.

La fédération belge a été condamnée en mai 2019 pour avoir validé les transferts de quatre joueurs mineurs à Anderlecht. Il s'agissait notamment du défenseur congolais Chancel Mbemba en 2011, qui avait 17 ans à l'époque. Pour les transferts internationaux, la règle générale est qu'ils ne sont autorisés que pour les joueurs de plus de 18 ans.

Mais la FIFA prévoit trois exceptions. Le premier cas est celui où les parents du joueur déménagent pour d'autres raisons que le football. Ensuite, pour les résidents de l'Union européenne, les règles applicables aux joueurs âgés de 16 à 18 ans sont encore plus strictes. Dans ce cas, des garanties sont demandées en ce qui concerne l'école, l'éducation et l'encadrement. Enfin, pour les footballeurs qui vivent à moins de 50 kilomètres d'une frontière nationale et à 100 kilomètres d'un club, un transfert est autorisé.

Tout transfert international doit être soumis au contrôle de la FIFA avant de pouvoir être effectué. De plus, le transfert doit être déclaré à la fédération nationale. Dans le cas d'Anderlecht, à la RBFA donc. Anderlecht a enfreint les règles dans le cas du Congolais Mbemba, découvert par Anderlecht en 2011 mais qui a dû attendre 2013 pour effectuer ses débuts. La FIFA a également constaté des infractions dans trois autres dossiers.

Les Mauve et Blanc ont essayé en vain de recruter l'Américain Patrick Tshiani (en 2011, 16 ans à l'époque), le Roumain Dragos Cojocaru (en 2012, 15 ans à l'époque) et le Népalais Bimal Magar (en 2014, 16 ans à l'époque). Aucun des trois n'a porté le maillot d'Anderlecht et seul le défenseur congolais, aujourd'hui au FC Porto, a atteint le haut niveau.

La commission de discipline de la FIFA a infligé une amende de 177.000 euros au RSCA, qui a pleinement coopéré à l'enquête et n'a pas été en appel. La fédération belge l'a fait, mais les instances de la FIFA ont tenu bon et ont confirmé l'amende.

 

Vos commentaires