En ce moment
 

Roberto Martinez prolonge jusqu'en 2022 à la tête des Diables Rouges: "J'ai le sentiment de ne pas avoir fini mon travail" (vidéo)

Roberto Martinez a prolongé son contrat de sélectionneur des Diables Rouges jusqu'en 2022, a annoncé mercredi la Fédération belge de football (RBFA).

La RBFA a publié une vidéo dans laquelle on voit Eden Hazard découvrir la prolongation du contrat de Martinez. "Ooh Roberto! Le coach a signé. C'est une bonne nouvelle", s'exprime le capitaine des Diables.

Arrivé à la tête de l'équipe nationale le 3 août 2016 pour succéder à Marc Wilmots, l'Espagnol a obtenu de beaux résultats avec les Diables Rouges. Après la troisième place au Mondial 2018 et le 30 sur 30 lors des qualifications pour l'Euro, l'entraîneur de 46 ans espère vivre d'autres succès avec l'équipe belge. "Je suis très heureux et ma famille l'est également. Nous avons été très bien accueillis en Belgique et nous faisons maintenant partie du peuple belge", a précisé Martinez qui va fêter sa prolongation par un barbecue en famille. "Nous avons un projet ambitieux et tout est en place pour assurer l'avenir du football belge".

Courtisé par de nombreux cadors européens, l'entraîneur catalan assure que le report de l'Euro en raison de la pandémie de coronavirus a changé la donne. "Ce n'était pas le moment de mettre un terme à notre relation. Nous avons de nombreux rendez-vous importants qui nous attendent avec la Ligue des Nations, l'Euro 2020 et le Mondial 2022. J'ai le sentiment de ne pas avoir fini mon travail".

Il va au minimum doubler son salaire

En plus de son rôle d'entraîneur, Martinez occupera aussi la fonction de directeur technique au sein de l'Union belge, fonction qu'il assurait 'ad interim' depuis le départ de Chris Van Puyvelde en septembre 2018. "C'était une vraie opportunité pour moi", a-t-il assuré. "Nous voulons transmettre notre vision à tous les échelons du football belge. Il est important de préparer l'avenir et d'assurer le développement des futures générations. J'ai hâte de combiner ces deux fonctions", a conclu Roberto Martinez.

A partir de juin, et de ce nouveau bail de deux ans, Martinez, qui aurait reçu des offres de plusieurs grands clubs européens ces derniers mois, doublerait au minimum son salaire annuel qui est actuellement de l'ordre de 1,2 million d'euros. Il toucherait ainsi entre 2,5 et 3 millions par an.

Pas de changement dans le staff

L'entraîneur des Diables a confirmé qu'il n'allait pas effectuer de changements dans son staff. "Il n'y aura pas de changements mais nous allons ajouter quelques éléments à notre programme afin de nous préparer de la meilleure des manières pour les prochaines échéances", a déclaré le sélectionneur national qui sera donc toujours assisté par Shaun Maloney sur le banc. "Nous sommes évidemment heureux avec le staff actuel mais nous cherchons toujours à nous améliorer".

Les premiers matches de Ligue des Nations que les Diables joueront pourraient être à huis clos en septembre prochain. "C'est un élément qu'il faudra prendre en compte lors de la préparation. Néanmoins, je ne pense pas que cela a une influence sur les joueurs et les objectifs qu'ils se sont fixés. C'est dommage pour nos supporters qui ne peuvent pas suivre l'équipe", a conclu Martinez qui avait également une pensée pour les personnes qui luttent contre le coronavirus. "Je veux remercier le personnel qui est en première ligne contre le virus en Belgique et partout dans le monde. J'espère que nous pourrons bientôt faire la fête ensemble".

"Fiers et heureux de poursuivre l'aventure avec un grand entraîneur et un gentleman"

La prolongation de Martinez a ravi Peter Bossaert, CEO de l'Union belge de foot. "Nous sommes fiers et heureux de poursuivre l'aventure avec Roberto qui est un grand entraîneur et un gentleman. Nous voulons travailler avec lui pour préparer les futures générations", a-t-il confié, soulignant la rapidité des négociations. "La crise actuelle n'a pas eu d'influence sur les négociations. Nous savions que nous allions rapidement trouver un accord et nous n'avons d'ailleurs pas exploré d'autres pistes".

Un sentiment partagé par Mehdi Bayat, le président de l'URBSFA. "Roberto Martinez continue de faire l'unanimité et il y a une réelle envie de continuer à travailler avec lui. Nous avons passé de nombreuses étapes avec lui et nous sommes ambitieux pour l'Euro et le Mondial où nous espérons faire mieux que la dernière fois. Je lui souhaite de nous mener vers les plus hautes marches du football mondial", a-t-il réagi.

Le Catalan occupera également la fonction de directeur technique, fonction qu'il assurait 'ad interim' depuis le départ de Chris Van Puyvelde en septembre 2018. "Nous avions d'autres candidats mais nous avons choisi Roberto car il est très impliqué dans l'avenir du football belge avec le développement des générations futures", a ajouté Bossaert. "C'est important pour nous car nous voulons rester dans le top mondial pour les dix prochaines années". "Nous allons également nous mettre à la recherche d'un assistant directeur technique. Nous cherchons quelqu'un de jeune, que Roberto peut prendre sous son aile et qui pourra sa place sur le long terme".

Vos commentaires